Actualités

Bulletin et lettre d’information

Le bulletin de liaison trimestriel et la lettre d’information présentent le programme des activités de la Société ainsi que l’actualité de l’héraldique et de la sigillographie (publications, colloques, expositions, etc.).

Lettre d’information n° 59 (septembre 2021) – Mise en ligne le 23.09.2021.

Les anciens numéros sont consultables sur la page des archives de la lettre d’information.
Vous pouvez également retrouver les dernières parutions de la SFHS sur Academia.

Programme des réunions mensuelles

Les conférences de la Société française d’héraldique et de sigillographie sont gratuites et ouvertes à tous. À l’exception de l’Assemblée générale, les réunions de la Société ont lieu de 17h à 18h45 dans la salle d’albâtre du Centre d’accueil et de recherche des Archives nationales (CARAN), 11 rue des Quatre-Fils, 75003 Paris. Les portes étant closes après 17 heures, merci d’être ponctuel. En cas de retard, appeler la salle d’Albâtre (01 40 27 64 23).

Les séances mensuelles de la Société sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Sceaux français de l’ordre de Prémontré : parution du tome 90-91 de la Revue française d’héraldique et de sigillographie

Le nouveau tome de la Revue, n° 90-91 correspondant aux années 2020-2021, vient de paraître aux éditions du Léopard d’Or. Publié à l’occasion du Neuvième centenaire de la fondation de Prémontré, avec le soutien de l’abbaye Notre-Dame de Leffe, du Service interministériel des Archives de France (ministère de la Culture) et du Centre d’études et de recherches prémontrées (CERP).

À l’image de l’ensemble des institutions religieuses issues de la réforme grégorienne, l’ordre de Prémontré fondé en 1121 par Norbert de Xanten accompagne l’essor de l’usage du sceau dans les milieux monastiques. Dès les années 1140, selon un processus empreint du plus grand pragmatisme, les abbayes prémontrées se dotent, selon les cas, d’un sceau commun ou d’un sceau conventuel doublé d’un sceau abbatial pour la validation des actes du quotidien (litiges et règlements de procès, acquisitions et échanges, abandons de droits, communautés de prière, etc.). Contrairement à l’ordre de Cîteaux, qui encadre strictement l’usage du sceau jusqu’à définir la forme et l’iconographie de la matrice, l’ordre de Prémontré ne réglemente pas cette pratique dans ses statuts avant le second tiers du xiiie siècle. La plus grande diversité s’observe donc dans la pratique jusqu’à une bulle de Grégoire IX en 1232.

Fruit d’une enquête auprès des services d’archives français et belges, ce corpus réunit quelque 360 sceaux (chapitre général, abbayes, abbés et dignitaires) documentant 73 abbayes de l’ordre de Prémontré situées à l’intérieur des limites géographiques de la France actuelle entre le xiie et le début du xivie siècle.

Édité par la Société française d’héraldique et de sigillographie (SFHS) à l’occasion du 9e centenaire de la fondation de l’abbaye de Prémontré, avec le soutien de l’abbaye de Leffe (Belgique, O. Praem.), du Service interministériel des Archives de France (ministère de la Culture) et du Centre et de recherches prémontrées (CERP), cet ouvrage se veut tout à la fois un outil de travail pour de nouvelles recherches sur l’histoire du sceau monastique et un livre d’images et de découverte de la sigillographie de cet ordre de chanoines réguliers toujours vivant.

Les auteurs

Arnaud Baudin, docteur en Histoire, directeur adjoint des Archives et du Patrimoine du département de l’Aube, vice-président de la Société française d’héraldique et de sigillographie.

Clément Blanc-Riehl, historien de l’art, responsable du centre de Sigillographie et d’Héraldique des Archives nationales (Centre d’accueil et de recherche des Archives nationale, Paris), vice-président de la Société française d’héraldique et de sigillographie.

Ont collaboré à l’ouvrage : Martine Plouvier, historienne, conservatrice en chef honoraire du Patrimoine, présidente du Centre d’études et de recherches prémontrées (CERP) ; Martine Fabre, docteure en Histoire, sigillographe.

Ont collaboré à ce volume : 
Sommaire du tome 87-89 (2017-2019)

Annonces de parution

Laurent MACE dir.), Jeux de miroir. Le sceau princier au Moyen Âge (XIe-XIVe siècle), Toulouse, Presses universitaires du Midi, coll. Tempus, 2021, 16 × 24 cm, 294 p., 108. ill. ISBN : 978-2-8107-0738-6. Prix : 28 €. En souscription jusqu’au 3 novembre 2021 au prix de 22,50 €.

Consacrés aux sceaux princiers de la seconde partie du Moyen Âge, les travaux contenus dans ce volume mettent l’accent sur l’histoire des figurations, des symboles et de l’imaginaire social.
Enquêter sur les « jeux de miroir » est une démarche appropriée pour aborder les élites princières tant il est évident que la représentation du pouvoir médiéval se donne à voir. Les empreintes conservées dévoilent les stratégies de médiatisation mises en place afin de définir le rang que tiennent les lignages princiers à l’intérieur du groupe aristocratique. Elles ouvrent d’intéressantes perspectives sur la notion de transfert artistique, une des orientations actuelles de l’histoire de l’art mais aussi de l’histoire. Et l’on peut enfin constater que la circulation de certains des modèles sigillaires qui sont diffusés dans les cours princières est largement agencée par une aristocratie au féminin que l’on découvre très active en ce domaine.
De l’Italie septentrionale au Brabant, des contreforts pyrénéens aux monts d’Auvergne, en passant par le couloir rhodanien et son embouchure, l’éventail des cas traités se veut ouvert sur une aire géographique très large.

Télécharger le bon de souscription