Actualités

Bulletin et lettre d’information

Le bulletin de liaison trimestriel et la lettre d’information présentent le programme des activités de la Société ainsi que l’actualité de l’héraldique et de la sigillographie (publications, colloques, expositions, etc.).

Les anciens numéros sont consultables à partir du menu suivant :

Vous pouvez également retrouver les dernières parutions de la SFHS sur Academia .

Programme des réunions mensuelles

Jeudi 15 mars 2018 (17h) – Conférence de M. Dominique Delgrange, « Martin Doué (actif à Lille vers 1620). Peintre en armoiries et poursuivant d’armes ». 

Jeudi 19 avril 2018 (17h) – Conférence de M. Nicolas Vernot, « Entre idéaux révolutionnaires et pragmatisme politique  : l’héraldique, instrument du pouvoir napoléonien (1804-1815) ». L’héraldique napoléonienne est souvent mal considérée par les historiens qui en condamnent la lourdeur et la rigidité. Pourtant, ce n’est pas à l’aune des critères esthétiques médiévaux – ou des nôtres – que cette emblématique particulière doit être appréhendée, mais bien à la lumière du contexte et des valeurs qui l’ont vu naître.La Révolution française avait fait de la destruction systématique des armoiries un élément fort de sa politique visuelle. Perçues comme symboles de tyrannie, d’arbitraire et de privilèges nobiliaires archaïques et injustes, les armoiries furent la cible tout à la fois de textes législatifs prohibant leur usage et de caricatures célébrant leur abolition. Cette politique s’inscrivait dans un courant d’hostilité préparé par les Lumières, qui voyaient dans l’héraldique l’expression de vanités ridicules au service d’une noblesse dont le rôle était de plus en plus contesté. C’est dans ce contexte a priori hostile qu’en 1808, Napoléon Ier rétablit l’héraldique, en même temps qu’il réintroduisait un système de distinctions qui, sans l’exposer explicitement, avait toutes les apparences d’une noblesse. Aux chevaliers de la Légion d’honneur instaurés dès 1802 s’ajoutaient désormais des barons et des comtes, distingués par des armoiries spécifiques. Or cette réintroduction simultanée des titres et des armoiries constituait un défi face aux tenants de l’idéal égalitaire porté par la Révolution. Pourquoi Napoléon prit-il un tel risque politique ? Cette communication se propose de montrer comment le système héraldique impérial, loin de se cantonner à un rôle anecdotique, constitue un élément à part entière de l’exercice du pouvoir napoléonien, dans une délicate synthèse entre les codes de l’Ancien régime et les valeurs révolutionnaires.
Jeudi 17 mai 2018 (17h) – Conférence de M. Pierre Mollier, « L’imaginaire chevaleresque dans la franc-maçonnerie et ses représentations emblématiques et héraldiques ».
Jeudi 21 juin 2018 (17h) – Conférence de M. Emmanuel Roumier, « L’emblématique bourguignonne des XIVe et XVe siècles à travers les sceaux de l’élite ».

Les conférences de la Société française d’héraldique et de sigillographie sont gratuites et ouvertes à tous. À l’exception de l’Assemblée générale, les réunions de la Société ont lieu de 17h à 18h45 dans la salle d’albâtre du Centre d’accueil et de recherche des Archives nationales (CARAN), 11 rue des Quatre-Fils, 75003 Paris. En cas de retard, appeler la salle d’albâtre (01 40 27 64 23) ou la sécurité des Archives nationales (01 40 27 66 15).

Assemblée générale 2017 : changement de Présidence

Lors de l’Assemblée générale de la SFHS tenue le jeudi 21 décembre 2017, M. Michel Pastoureau n’a pas souhaité être reconduit à la présidence de la Société, qu’il exerçait depuis 2008. L’Assemblée générale a pris acte, avec regret, de cette décision et a élu pour lui succéder son vice-président M. Jean-Luc Chassel. Michel Pastoureau conserve ses fonctions au sein du Comité de la Société. Il a été désigné président d’honneur de la SFHS, succédant ainsi à Édouard Secrétan, décédé le 12 octobre 2017. De plus amples détails seront communiqués aux membres de la Société dans le procès-verbal de cette Assemblée générale.

Nouveautés sur le site (février 2018)

La rubrique Colloque et conférences permet désormais de retrouver la programmation passée des conférences de la Société entre 2001 et 2018. Voir la rubrique

La rubrique Travaux universitaires, qui présente quelques-uns des mémoires de master, de thèses et de thèses HDR soutenues ces dernières années en France en sigillographie et en héraldique, a été augmentée de deux travaux soutenus en juin 2017 à l’université de Toulouse-Jean Jaurés sous la direction de notre confrère Laurent Macé. Voir la rubrique
La rubrique Bibliographies et recensions a été augmentée le 19 février 2018 du compte rendu de l’ouvrage sous la direction de Ph. R. Schofield, Seals in their context in the Middle Ages, Oxford, 2015. Lire

Parution de la Revue française d’héraldique et de sigillographie

Le volume correspondant aux tomes 83-85 de la Revue française d’héraldique et de sigillographie est paru.

Tomes 83-85, années 2013-2015
Un volume broché, 20×28 cm, 218 p., ill. noir et blanc, et 8 p. de pl. couleur. Couverture pelliculée en couleur.
ISSN 1158-3355

Publiée par la Société française d’héraldique et de sigillographie, Paris, 2017.
Découvrir le sommaire des tomes 83-85

Il sera envoyé dans le courant du mois de janvier 2018 aux adhérents à jour de leur cotisation. Les institutions et les personnes non membres de la SFHS doivent adresser leur commande aux éditions du Léopard d’Or, diffuseur officiel (Prix : 40 €, frais de port non inclus).

Les éditions du Léopard d’Or
8, rue Du Couédic – 74014 PARIS (France)
www.leopardor.fr
leoparddor@gmail.fr
Tél. : 01 43 27 57 98 / 01 43 20 35 10

Séminaire de recherche de l’École pratique des Hautes études

Le cycle de conférences de master de Laurent Hablot à l’École pratique des Hautes études pour l’année 2017-2018 a pour thématique le cimier, chaque jeudi de 16h à 18h en Sorbonne (escalier U, salle 627) :

  • 19 octobre : aux origines du cimier, l’héritage antique
  • 9 novembre : visite au musée de l’armée. Casques et défenses de tête
  • 23 novembre : les premiers cimiers
  • 7 décembre : thèmes et motifs, le décor des cimiers
  • 21 décembre : bourrelets, volets et lambrequins
  • 11 janvier : le type à l’écu penché timbré. Le cimier dans les sceaux
  • 25 janvier : du réel au virtuel, cimiers imaginaires, imaginaire du cimier
  • 8 février : les cimiers des princes des lis
  • 8 mars : le cimier en Angleterre et dans l’Empire
  • 22 mars : les cimiers au sud de l’Europe (Péninsule ibérique, Italies)
  • 5 avril : cimiers, parenté et légendes héraldiques
  • 3 mai : cimier et tournoi
  • 17 mai : cimier, représentation et funérailles
  • 31 mai : concessions de cimiers.

Les conférences doctorales du séminaire de recherches thématique a lieu pour sa part le vendredi de 10h à 16h (54 boulevard Raspail) :

  • 24 novembre : héraldique comparée. Kamon et Rank
  • 22 décembre : les légendes héraldiques
  • 26 janvier : l’héraldique juive
  • 9 février : le chapeau au Moyen Age. Signes du pouvoir et emblématique
  • 23 mars : l’héraldique et le livre
  • 6 avril : latransmission d’armoiries et les « résurgences » héraldiques
  • 4 avril : marques et signes. Les marques de marchands, fer d’animaux et formes annexes d’emblématique
  • 1er juin : héraldique et société, fin XIXe début XXe siècle, l’exemple des vitraux armoriés

Annonce de parution

Les Actes du colloque « Seals ans Status (800-1700) » organisé au British Museum les 4, 5 et 6 décembre 2015, paraîtront en février 2018 sous le titre Seals and Status: Power of Objects (John Cherry, Jessica Berenbeim et Lloyd de Beer, éd.), Oxford, Oxbow Books, 2018 (40 £).
Voir l’annonce

Mises en ligne de sources

Amorial Nassau-Vianden – Koninklijke Bibliotheek, La Haye, ms. 1900 A 016.

La bibliothèque royale des Pays-Bas (La Haye) a mis en ligne le plus ancien armorial consacré à la famille de Nassau grâce à la générosité du Fonds Mondriaan, du Fonds culturel « Prince Bernhard » et de l’Association des amis de la bibliothèque. Il a été composé à la fin du XVe siècle (v. 1490). Il s’ouvre sur l’image d’un héraut en cotte d’armes soulevant son chapeau, ce qui fait croire qu’il a pu être l’œuvre d’un officier d’armes (héraut ou poursuivant) d’Engelbert II de Nassau-Bréda.

Articles en ligne

Quelques représentations de scellage en Chancellerie. A lire sur le site Trésors de cire. Sceaux et actes scellés de la Bibliothèque nationale de France (mise en ligne : 13.09.2016).

« La maison de Bérenger Mage, viguier de Lagrasse au XIIIe siècle, et son plafond peint armorié ». LANGLOIS (Gauthier), FOLTRAN (Julien), SARRET (Jean-Pierre). – « La maison de Bérenger Mage, viguier de Lagrasse au XIIIe siècle, et son plafond peint armorié », Bulletin de la Société d’études scientifiques de l’Aude, tome CXVI, 2016, p. 41-54 et supplément numérique en ligne sur Academia.edu.