Actualités

Bulletin et lettre d’information

Le bulletin de liaison trimestriel et la lettre d’information présentent le programme des activités de la Société ainsi que l’actualité de l’héraldique et de la sigillographie (publications, colloques, expositions, etc.).

Les anciens numéros sont consultables à partir du menu suivant :

Vous pouvez également retrouver les dernières parutions de la SFHS sur Academia .

Programme des réunions mensuelles

Les conférences de la Société française d’héraldique et de sigillographie sont gratuites et ouvertes à tous. À l’exception de l’Assemblée générale, les réunions de la Société ont lieu de 17h à 18h45 dans la salle d’albâtre du Centre d’accueil et de recherche des Archives nationales (CARAN), 11 rue des Quatre-Fils, 75003 Paris. En cas de retard, appeler la salle d’albâtre (01 40 27 64 23) ou la sécurité des Archives nationales (01 40 27 66 15).

Attention, en raison des travaux du CARAN, les séances des mois d’octobre et de novembre de la Société se tiendront à l’Ecole nationale des chartes (amphithéâtre Delisle), 65 rue de Richelieu (75002 Paris).

Jeudi 17 octobre 2019 – Conférence de Laurent Macé, professeur à l’université de Toulouse Jean-Jaurès : « L’emblématique des comtes de Toulouse, XIIe-XIIIe siècles ».

Jeudi 21 novembre 2019 – Conférence d’Alexandre Goderniaux, assistant à l’université de Liège : « Le rôle de l’héraldique dans les polémiques des guerres de Religion ».

Jeudi 12 décembre 2019 : Assemblée générale (Maison Saint-François-Xavier, 7 rue de Poitiers, 75007 Paris).

Décès de Faustino Menéndez Pidal de Navascués

Nous avons appris avec une profonde tristesse le décès de notre collègue Faustino Menéndez Pidal de Navascués le 21 août dernier à l’âge de 94 ans. Auteur de très nombreux et savants travaux en héraldique et en sigillographie, il était Président d’honneur de la Real Academia Matritense de Heráldica, membre d’honneur de la Real Academia de la Historia, de l’Académie internationale d’héraldique et de notre Société. Un hommage lui sera rendu lors de notre prochaine séance le 17 octobre.

Colloques à venir

Hiérarchies héraldiques : identités, statuts et interventions de l’État dans l’héraldique moderne (XVe–XVIIIe siècles). 21e Colloque de l’Académie Internationale d’Héraldique (Anvers, 18-20 septembre 2019). Entre le milieu du quinzième et la fin du dix-huitième siècle, l’intervention croissante de l’État monarchique dans les moyens d’exprimer le statut social, ainsi qu’une tendance à l’aristocratisation, marquèrent profondément les représentations et significations accordées aux armoiries sur le long terme, et ce jusqu’à nos jours. Ce colloque vise donc à placer ces développements dans une nouvelle perspective en explorant la capacité de l’héraldique moderne à représenter, voire modeler les hiérarchies sociopolitiques.

Mercredi 18 septembre 2019

8.30 Registration
09.00 Word of Welcome Luc Duerloo / Steven Thiry (UAntwerpen)
09.10 Opening remarks by HSH the Duke of Arenberg
09.25 Thematic introduction by Wim Blockmans (formerly Universiteit Leiden – NIAS) – The Necessity of Showing Of

Section I: Heraldry and Noble Identity

10.30 Keynote by Hamish Scott (Jesus College, Oxford University) – Degrees of Nobles: The Aristocratization of the Second Estate, c. 1300–1700
11.10 Clement Savary (École Pratique des Hautes Études, Paris) – Le pennon: Témoin des identités nobiliaires dans la France de l’époque moderne
11.50 Lunch break
13.30 Camille Pollet (Université de Nantes) – Blasons, livres et noblesse: usages et enjeux de l’héraldique dans les traités théoriques sur la noblesse en Europe de l’Ouest au XVIIe siècle
14.10 Jan Županič & Václav Horčička (Univerzita Karlova, Prague) – Die Stände der Donaumonarchie im lichte ihrer Wappen
15.10 Agnė Railaitė-Bardė aih (Lietuvos istorijos institutas, Vilnius) – Heraldry of the nobility of the Grand Duchy of Lithuania in the 16th–18th century: Identity, function and social status
15.50 Tudor-Radu Tiron aih (Chancellery of Orders, Bucharest) & Mihao-Bogdan Atanasiu (University of Iaşi) – Between two worlds. Between two ages. The coats of arms of the Moldavian noble class under the rule of the “Phanariots”
16.30 Simon Rousselot (École Pratique des Hautes Études, Paris) – Bouleversement étatiques et évolutions emblématiques chez les Mamelouks au XVe siècle
18.00 Reception at the Felixpakhuis offered by the city of Antwerp

Jeudi 19 septembre 2019

Section II: Heraldry and the Politics of Status

09.00 Keynote by Nicolas Vernot AIH (Université de Cergy-Pontoise) Se distinguer par le blason : héraldique, hiérarchie et compétition sociale à l’époque moderne, XVIe–XVIIIe siècles
09.40 Christophe Rousseau Lefebvre (École Pratique des Hautes Études, Paris) – Une obéissance composée, une désobéissance choisie : Les usages héraldiques des évêques siégeant aux confins du royaume de France XVIe-XVIIIe siècles
10.40 D’Arcy Jonathan Dacre Boulton AIH (University of Notre Dame) – The Forms of the Coronets of English Peers in Armorials of the Reign of Elizabeth I, 1558–1603
11.20 José Manuel Valle (Córdoba) – ‘Que en esa forma me lo haga vuestra merced’: The clients of the king of arms Diego de Urbina and the heraldic fraud in his certifications of arms (1584–1623)
12.00 Lunch break – Meeting of the Bureau of the Académie internationale d’héraldique
13.30 Aaron Jochim (Deutsches Historisches Institut, Paris) – L’héraldique dans l’oeuvre de Sigmund Held III, bourgeois de Nuremberg
14.10 Peter Kurrild-Klitgaard AIH (Københavns Universitet) & Ronny Andersen AIH (Statens Arkiver, Copenhagen) – On the Path to Nobility: The Danish Rangadel and its Heraldic Manifestations
15.10 Martin Sunnqvist aih (Lunds Universitet) – The development of Swedish symbols of rank 1561–1762
15.50 Michael Y. Medvedev AIH (Heraldry Council of the President of Russia, St Petersburg) – Befitting Russian Degrees: Formation of the National System of the Heraldic Attributes of Rank in the Russian Empire
16.30 End
17.00–18.00 General Assembly of the Académie internationale d’héraldique – International Academy of Heraldry
19.30 Conference dinner, Universiteitsclub (Prinsstraat 13B)

Vendredi 20 septembre 2019

Section III: Heraldry and State Intervention

09.30 Keynote Steven Thiry aih (Universiteit Antwerpen) The Forge of Honour: Interpreting the Impact of Princely Policy on Early Modern Heraldic Conventions
10.10 Laurent Hablot (École Pratique des Hautes Études, Paris) – Le blason de la concession des lis
11.10 Antoine Robin (Clermont-Ferrand) Pratiques iconoclastes héraldiques et stratégies diffamatoires: le cas du procès du connétable de Bourbon en 1527
11.50 Lunch break – Meeting of the Bureau permanent des congrès
13.30 Dominique Delgrange aih (Lille) – Rivalités entre hérauts d’armes au début du XVIIe siècle
14.10 Jean-Christophe Blanchard aih (Université de Lorraine, Nancy) – Entre libre affirmation d’un nouveau statut et contrôle de l’État princier : Les armoiries des anoblis lorrains (XV–XVIe siècles)
15.10 Luis Fernando Herrera Valdez (Universidad Nacional Autónoma de México) – Tlaxcala: Ein Wappen der einen indigenen Stadt
15.50 Joseph McMillan aih (Alexandria VA) – American Independence and the Privatization of Heraldry, 1775–1800
16.30 Karl-Heinz Steinbruch (Schwerin) – Mecklenburgische Wappensagen
17.10 Formal closing

Samedi 21 septembre 2019 : Excursion to Ghent

Renseignements et inscriptions

Contestations, subversions et altérités aux XIVe-XVIe siècles. 60e Rencontres du Centre européen d’études bourguignonnes (Prague, 19-22 septembre 2019).

Programme

Politiques nationales et pratiques internationales en héraldique. 2e conférence nationale de Géorgie sur l’héraldique et la vexillologie (Mestia, en Svanetie (Géorgie), 27-30 septembre 2019). Informations auprès de Mmes Victoria Sarjveladze : vsarjveladze@parliament.ge et Tamta Melelashvili : georgianheraldry@gmail.com.
Héraldique en périphérie, blason de frontière. 2e conférence internationale sur l’héraldique (Buggiano, 5 octobre 2019). Informations auprès de Maurizio Carlo Alberto Gorra : mauriziogorra@hotmail.it

SIGILLA – Formation à la saisie

Le programme SIGILLA organise une nouvelle formation à la saisie sur la base de données les 11 et 12 septembre 2019 à l’Ecole des Chartes à Paris. Cette formation gratuite sur deux jours (9h-17h) succèdera à la journée de formation continue de l’Ecole des Chartes sur les bases emblématiques et comprendra la présentation de la base, la découverte des front et back office, la formation théorique et pratique à la saisie.
Les étudiants et chercheurs travaillant sur les sceaux sont encouragés à utiliser la base pour cataloguer leurs corpus de recherches, catalogues pour lequel il peut leur être proposé un accès direct dédié et éventuellement réservé jusqu’à publication ou soutenance.
Inscription jusqu’au 1er septembre 2019 auprès de Laurent HABLOT (laurent.hablot@ephe.sorbonne.fr).

Annonces de parution

Brigitte BEDOS-REZAK (dir.), Seals – Making and Marking Connections across the Medieval World, ARC Humanities Press, 2019 (The Medieval Globe). 256 pages. ISBN: 9781641892568. Prix : 105 €.

En replaçant les pratiques médiévales de la pratique du scellement dans une perspective globale et comparative, les essais rassemblés dans ce volume remettent en question la vision habituelle des sceaux comme outils de clôture et de validation en usage depuis les débuts de la plus haute Antiquité. Loin d’être une technique universelle, le scellement se révèle comme un idiome flexible : l’introduction du bouddhisme dans la Chine médiévale ; l’islamisation des cultures sassanide et byzantine ; l’équilibre entre orthodoxie chrétienne et science musulmane ; le développement d’une conscience civile à Byzance ; les efforts des artisans pour promouvoir l’exportation de marchandises ; et l’évolution de la diplomatique, du nord de l’Europe à l’Indonésie. Cet examen de la documentation sigillaire, découverte en contexte archéologique, et des sceaux des cultures du monde médiéval montre comment la manipulation habile de leur iconographie, de leurs inscriptions, de leur technique et de leurs significations métaphoriques a permis de diffuser l’information, de transférer des influences, d’affirmer une hégémonie et de tisser des liens.

Sommaire : Cultural Transactions: An Introduction to Medieval Seals from a Global Perspective (Brigitte Bedos-Rezak); Seals as Conceptual and Ritual Tools in Chinese Buddhism, ca. 700-1000 CE (Paul Copp); Imprinting Powers: The Astrological Seal and Its Doctrinal Meanings in the Latin West (Nicolas Weill-Parot); Medieval Solution to an Early Modern Problem? The Royal Animal Seals of Jambi (Annabel Teh Gallop); Expressing New Rule: Seals from Early Islamic Egypt and Syria, 600-800 CE (Petra M. Sijpesteijn); The Formulation of Urban Identity on Byzantine Seals (Claudia Sode); A Mark of Quality: The Rise and Fall of the Cloth Seal (John Cherry); Archeology and Sigillography in Northern Europe (Michael Andersen); Medieval Treaties and the Diplomatic Aesthetic (Jessica Berenbeim).

Voir le site de l’éditeur

Laurent HABLOT, Manuel d’héraldique et d’emblématique médiévale. Des signes, une société, comprendre les emblèmes du Moyen Âge (XIIe-XVIe siècle), Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2019. Préface de Michel Pastoureau. 336 p., ill. couleurs – ISBN : 978-2-86906-689-2. Prix : 29 €.

Les décors héraldiques et emblématiques qui ornent encore châteaux, abbayes et maisons du Moyen Âge et de la période moderne, interpellent souvent l’observateur, qu’il soit amateur, étudiant ou même historien chevronné. à la fois séduits et intrigués par ces signes graphiques aussi esthétiques qu’étranges, les passionnés sont souvent décontenancés par l’apparente complexité de ces compositions, les termes techniques qui servent à les décrire ou encore les multiples interprétations qu’elles génèrent. Quel paradoxe pour des signes précisément créés pour communiquer, faire connaître et comprendre ! L’objectif de ce manuel, est de rendre accessibles à tous les innombrables informations que nous livrent les emblèmes du Moyen Âge, de faire partager au plus grand nombre les approches renouvelées de ces signes fascinants.
Cet ouvrage synthétique, fondé sur des analyses de sources et de cas pratiques appréhendés dans leurs contextes, sans négliger les fondamentaux du blason et une lecture théorique de ces emblèmes, propose une approche dynamique de l’emblématique vécue. Richement illustré, il offre les outils nécessaires pour décrypter non seulement les armoiries, mais aussi les cimiers, cris de guerre et devises.

Voir le site de l’éditeur

Laurent MACÉ, La majesté et la croix. Les sceaux de la maison des comtes de Toulouse (XIIe-XIIIe siècle), Toulouse, Presses Universitaires du Midi (coll. Tempus, 61), 2018, 16×24 cm, 390 p., 52 ill. couleurs, n&b – ISBN : 978-2-8107-0588-7 ; Prix : 30 €

Adresse de l’éditeur : Presses universitaires du Midi – Université Toulouse – Jean-Jaurès – 5, allées Antonio-Machado, F 31058 TOULOUSE cedex 9 (pum@univ-tlse2.fr ; 05-61-50-38-10).

L’apport des sources sigillaires à l’histoire des pratiques gouvernementales est notoire, il modifie sensiblement notre regard sur les grands princes du Moyen Âge central. Parmi eux, les comtes de Toulouse ont conçu des marques de cire (sceaux) et de plomb (bulles) qui articulent des enjeux liés à la fois à l’autorité et à la mémoire. L’exercice du pouvoir, ainsi que sa représentation, se réfère souvent à une noble origine qui doit sans cesse être réactivée au sein du lignage. La maison de Toulouse a innové en adoptant, au XIIe siècle, une image originale, la position de majesté, pour signifier son alliance prestigieuse et son étroite proximité avec la famille des rois capétiens. Elle a su également se distinguer dans le paysage emblématique d’un large Midi en créant un objet de communication d’une efficacité certaine, la croix raimondenque, c’est-à-dire la croix des comtes Raimond qui, aujourd’hui encore, investit notre panorama visuel.

Face à une tradition historiographique prompte à souligner les limites ou les défaillances de l’idéologie raimondine, cette étude tend à montrer l’importance cruciale de l’instrument sigillaire dans le contexte des années 1150-1250, alors que les comtes doivent sans cesse faire face aux tentatives d’expansion de leurs puissants voisins (rois d’Aragon-comtes de Barcelone, rois d’Angleterre-ducs d’Aquitaine, papauté et rois de France). Dans cette situation singulière, la majesté et la croix constituent une réponse visible et tangible ; elles légitiment une autorité dont le sens puise sa source dans la mémoire illustre des ancêtres.

Lire l’introduction et la table des matières sur le site de l’éditeur

Lire le compte rendu dans la Chronique bibliographique de la RFHS

Matrices de sceaux. Actes de la journée d’étude (Paris, INHA, 14 octobre 2014). Tome 86 de la Revue française d’héraldique et de sigillographie (année 2016), 4e trimestre 2018, ISSN 1158-3355. 20×28 cm, 162 p., ill. noir et blanc, et 8 p. de planches hors texte en couleur. Prix : 40 €.

Adresse du diffuseur : Les éditions du Léopard d’Or
8, rue Du Couédic – 74014 PARIS
www.leopardor.fr
leoparddor@gmail.fr
Tél. : 01 43 27 57 98 / 01 43 20 35 10

Voir le sommaire.